Annie Lemieux



Annie Lemieux a gradué de Polytechnique Montréal en 1994 en génie civil. Elle se souvient y avoir créé des amitiés durables qui l’ont suivi à travers les années. Après avoir obtenu son baccalauréat en ingénierie, elle complète un diplôme d'études supérieures spécialisées (D.E.S.S.) en gestion à l’Université de Sherbrooke. Plus tard, elle suit également une formation complémentaire au Collège des administrateurs de société afin de perfectionner ses compétences et de voir plus grand au niveau macroéconomique. Lors de son parcours à Polytechnique, elle effectue des stages et acquiert de l’expérience sur le marché du travail chez CIMAT pour ensuite rejoindre l’entreprise familiale, le Groupe LSR, en 1996. Il y a 10 ans, lors du décès de son père, Annie Lemieux poursuit sa carrière dans la même direction que l’entreprise familiale avec la création de LSR GesDev se spécialisant dans le développement et la gestion de projets immobiliers. Elle est maintenant une femme d’affaires accomplie et occupe la présidence de LSR GesDev avec son associée Lucie Laliberté, vice-présidente au développement et à la construction, aussi graduée de Polytechnique en 1994.

Quel accomplissement de carrière la rend la plus fière ?

Réussir à assurer la pérennité de l’entreprise familiale en « version 2.0 ». Tous les jours, elle est fière d’accomplir sa mission, celle-ci étant de travailler ensemble pour un milieu de vie supérieur, et changer la vie des gens demeurant dans ses projets. Cette mission prend tout son sens quand elle voit les communautés qui se créent et qui évoluent dans les habitations réalisées par son entreprise. Elle croit fermement que fournir une habitation de qualité permettant aux gens d’y être bien et de tisser des liens avec la collectivité contribue à les rendre plus heureux. Elle tire beaucoup de satisfaction lorsqu’elle reçoit des commentaires en ce sens à la suite de ses projets.

Diriger une entreprise, continuer à développer des projets d’envergure et voir en même temps s’épanouir ses enfants, sa famille, dans un équilibre sain est aussi une belle réalisation qui la rend très fière.

Une chose qu’elle aurait aimé savoir en sortant de l'école.

Elle mentionne deux choses, soit l’importance de parler anglais et de bien se connaître. D’abord, elle a trouvé que d’avoir plus d’agilité avec l’anglais lui aurait été très utile. Maîtriser cette langue est essentiel pour travailler dans une grande entreprise et c’est un aspect à ne pas négliger pour saisir toutes les opportunités. Ensuite, elle explique que c’est seulement après le décès de son père qu’elle a appris à se connaître vraiment, notamment grâce à l’aide d’une coach à laquelle elle a fait appel à la suite de cette épreuve. Elle a réalisé que toutes les informations apprises sur elle-même grâce à celle-ci lui auraient été grandement utiles auparavant dans sa carrière, c’est pourquoi elle souhaite à tous d’apprendre à se connaître le plus tôt possible dans leur parcours.

Quelle qualité d'un leader est la plus importante et comment l'applique-t-elle

à son quotidien ?

Faire valoir les qualités de chaque personne dans son équipe. Elle mentionne que son style de leadership repose beaucoup autour de rendre les gens meilleurs à ses côtés, de ne pas leur mettre de pression et de leur faire confiance. Elle sait quand faire appel à chaque personne afin qu’ils réussissent à mettre en pratique leurs atouts et qu’ils soient valorisés dans leur travail. Elle ne s’attend pas à ce que tout le monde soit parfait, car dans une équipe les forces de l’un compensent les faiblesses de l’autre, c’est pourquoi il est très important de bien connaître son équipe afin de savoir qui mettre en valeur au bon moment. Ayant fait beaucoup de sport d’équide dans sa vie, elle compare cela au travail d’un coach sportif qui sait quand c’est le moment d’envoyer chaque joueur sur la patinoire.

8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout